Rechercher

Cuir de poisson : décryptage d’une matière émergente


Dernièrement les initiatives de valorisation de coproduits auparavant inexploitées se sont multipliées, peaux de poissons en tête. Des rivières à la mer, du Brésil à Taïwan, tour d’horizon d’une pêche miraculeuse.


Le cuir de truite, d’esturgeon et de saumon par Ictyos



On dirait bien que le cuir de poisson a la pêche ! Après Femer, peausserie artisanale en circuit court avec les mareyeurs pisciculteurs du bassin d’Arcachon, c’est au tour d’un trio de trois jeunes ingénieurs en chimie verte de se jeter à l’eau. Leur concept ? Valoriser les ressources existantes, et réinventer la chimie pour faire bouger les lignes en matière d’environnement, sans rogner sur les performances. En récupérant des peaux initialement vouées à la destruction, Ictyos revalorise les ressources existantes dans une logique de circuit court et se concentre sur une technologie de tannage végétal pour magnifier les plus belles peaux de poissons. Gardant le cap qu’elle s’était fixé - une nouveauté par année - la tannerie propose désormais le cuir de truite dénommé LUNA®. Après le saumon SQUAMA® et l’esturgeon NOVA®, l’offre s’étoffe d’une autre espèce de poisson.


cuir poisson Ictyos

Dans mes articles des 19 juillet 2021, 3 juin 2021 et 22 mai 2019

 

Cap sur les origines, sources, caractéristiques et débouchés des cuirs de saumon, esturgeon et truite.

Qui se cache derrière la tannerie Ictyos cuir marin de France ? Plongée au cœur d’un écosystème tout en transparence.

Bonne lecture !

 

Lire les articles
Répertoire des initiatives durables : I comme Ictyos
Ictyos lance LUNA®, un cuir de truite remarquable
Cuir Marin de France : une nouvelle tannerie fait surface


Le cuir de tilapia par Kotaï


Encore méconnu en Europe, le tilapia est pourtant l’un des poissons les plus consommés dans certaines régions du monde, dont l’Asie. Depuis l’île de Taïwan, Kotaï puise dans la nature pour ses activités de Recherche & Développement afin d’imaginer des cuirs débordant de créativité à l’empreinte résolument durable. Les écailles cycloïdes et lisses du tilapia en font un support de choix pour le finissage. La tannerie s’inspire des décors « blue onion » de la porcelaine chinoise chers à la dynastie Ming. Chaque détail est peint à la main et sublimé d’une couche de vernis pour obtenir la même brillance. Originaire d’Inde, la dirigeante de Kotaï met à profit le savoir-faire de l’indigo et de la teinture végétale. Car en coulisses, des moindres refentes de cuirs aux eaux teintées, de la matière brute au finissage, rien ne se perd, tout se recycle. Près de 150 artisans du cuir œuvrent à la production, dont 70% est issue de tannage synthétique exempt de métal.


Lire l’article publié le 1er janvier 2019
Kotaï, du cuir indigo dont la teinture rime avec nature

cuir tilapia Kotai

Le cuir de thon par La Molière et le groupe Barba


C’est à Graulhet, ancienne capitale de la basane, à mi-chemin entre Albi et Castres, que François Roques perpétue le savoir-faire de la mégisserie fondée par son arrière-grand-père : la valorisation des peaux de moutons du Béarn, brebis des Pyrénées ou Aveyron qui fournissent le lait de fromage. Des matières brutes en devenir, issues des abattoirs et fermes locales, dont les clients exigent la qualité et la traçabilité totales. L’entrepreneur cultive la même démarche pour le cuir marin. Il y a quelques années, il s’est rapproché du Groupe Barba, transformateur des produits de la mer, pour se lancer dans le tannage de peaux de thon. Certifié MSC (Marine Stewardship Council), son partenaire prône la pêche à la ligne, méthode plus responsable.


article cuir thon megisserie Moliere groupe Barba

Dans mes articles des 10 août 2021, 18 décembre 2020 et 18 février 2019

 

Sourcing local, transparent et traçable, réduction d’impact, économies d’énergie, R&D éco formulée… la feuille de route RSE de la mégisserie.

Les certifications de soutenabilité de la matière brute au cuir fini.

Les origines, sources, caractéristiques et débouchés du cuir de thon breveté.

Le cuir de thon en version biodégradable, exempt de chrome, métaux, solvants pour une mode plus durable.
Le groupe Barba en bref.

Bonne lecture !

 

Lire les articles
Répertoire Durable, M comme Mégisserie la Molière
Le cuir de thon Pantuna® se décline en version biodégradable
Cuir de thon Pantuna® : une nouvelle matière singulière issue des coproduits de la mer

bottine Walter Steiger Lucie Monin dorure art

Le cuir de pirarucu par Nova kaeru


Littéralement « poisson rouge », le pirarucu, unique en son genre, est endémique de la rivière Amazone. Très populaire, pour ne pas dire vital, ce poisson n’est pas un simple poisson, car la vie de nombreuses communautés en dépend depuis des siècles. Avec une envergure de deux mètres de long et un poids moyen de 100kg, c’est dire s’il peut combler les appétits ! Il se distingue par sa peau aux larges écailles légèrement rougeâtres, que la tannerie Nova Kaeru s’attelle à ennoblir depuis plus de dix ans.




Dans mon article du 21 janvier 2019

 

Comment la production d’un cuir, peut-il influer sur le mode de vie d’une communauté enclavée dans les profondeurs de la forêt amazonienne ?

Quelles sont les origines, sources, caractéristiques et débouchés du cuir de pirarucu ?

Comment la Convention de Washington veille à protéger cette espèce exotique ?

Bonne lecture !

 

Lire l'article
Nova Kaeru, cuir de pirarucu bio équitable, made in Brésil

Rédaction © Juliette Sebille