Rechercher

Les Franciscaines, lieu de culte devenu culture

C’est devenu un rituel. Chaque week-end un flux de visiteurs converge vers la station balnéaire rendue célèbre avec l’avènement des bains de mer et des sports équestres. Une constellation de stars et d’artistes d’horizons divers a fait le reste. « Bien des villes accueillent mais peu d’entre elles savent recevoir » disait Sacha Guitry, parmi les fidèles. Mais si un palais des congrès inauguré pour le célèbre Festival du film Américain fait rayonner la ville bien au-delà des frontières, Deauvillle ne consacrait aucun espace en vertu duquel ses habitants pouvaient y satisfaire leurs aspirations culturelles. C’est désormais chose faite !


Reconversion par l’agence d’architecture Moatti Rivière


L’ancien couvent des franciscaines s’est converti en centre culturel sous la houlette providentielle de l’équipe Moatti Rivière. L’agence d’architecture a religieusement modernisé le bâti d’origine de style néoroman-néogothique. Clef de voûte du projet, le cloître, au cœur de l’édifice, ressuscite sous la forme d’un hub autour duquel s’organise un parcours initiatique entre les différents univers : une médiathèque, une salle de spectacle, un musée, un fablab, et un réfectoire. Auréolée d’un ciel de près de 15 000 tubes de polycarbonate, cette place centrale de 400 m² s’éclaircit ou s’assombrit au gré des temps forts. Une programmation ponctuée de pièces maîtresses - peintures, photos, films, livres - qui témoignent d’une certaine dévotion à l’âme de Deauville. ▪▪


cloître couvent Franciscaines Deauville architecture Moatti Riviere
Inclusion au cœur de Deauville, le centre culturel a pris possession de l’ancien couvent des Franciscaines. Auréolé d’un ciel de près de 15 000 tubes de polycarbonate modulant l’ombre et la lumière, le cloître fait office de hub entre les divers univers.

Le nouveau centre culturel s’appréhende comme autant de fenêtres ouvertes sur toute forme d'art, s’exprimant au-delà des idéologies. Intimistes et confortables, les coins lectures se déclinent comme des sanctuaires pour jours de pluie. Sur les étagères les livres côtoient les peintures de maîtres (Boudin, Monet, Corot, Vuillard, Dufy, Bonnard, Renoir…) et les clichés volés de la côte Fleurie (Doisneau, Lartigue, Cartier Bresson, Moon, Armstrong, Lindbergh…)

Les Franciscaines 145b Av. de la République, 14800 Deauville www.lesfranciscaines.fr


Rédaction I photos © Juliette Sebille