Rechercher

Envolée poétique à la Maison Plûme

Déserter Paris sans pour autant quitter la Seine, c’est le choix qu’ont fait Simon et Jeanne, ex parisiens d’origine normande, en ouvrant une maison d’hôtes à Villequier. Lovée dans les boucles de la Seine entre le Havre et Rouen, leur demeure grand XIXème de style pittoresque a de quoi faire chavirer les cœurs.


La Maison Plume maison hotes Villequier

Le lieu

À moins de deux heures de Paris, cet ancien Hôtel - Pub, accueille les hôtes qui ont soif de se ressourcer. À l’étage, les chambres sont desservies par une coursive extérieure de bois sculpté pour plonger directement le regard dans la Seine.


La déco

Totalement rénovée, chaque pièce est pigmentée d’une palette de couleurs aux teintes légèrement surannées sélectionnée par Jeanne (Farrow & Ball). Un mix de mobilier et petits objets vintage cohabitent en parfaite harmonie avec le textile de maison et l’art de la table de factures actuelles (La Cerise sur le Gâteau).


L'idée déco

Les délicates compositions de gypsos que Jeanne parsème çà et là dans la maison.


On y va pour

▪ Se ressourcer dans un village paisible et authentique des boucles de la Seine.

▪ Enfourcher une bicyclette vintage, prêtée par le couple, et remonter la piste cyclable qui longe le fleuve, vers le village voisin de Caudebec-en-Caux pour découvrir la Normandie au fil de l’eau.


Les plus

L’intimité des hôtes est préservée, les chambres sont situées dans une partie de la maison qui leur est dédiée. La salle à manger, avec une vue imprenable sur la Seine, est mise à disposition des familles qui souhaitent y dîner. Et pour bien commencer la journée, on y fait le plein avec les succulents petits déjeuners, concoctés par Jeanne et Simon à base de produits frais et bio régionaux.


Que faire autour ?

Serait-ce la plume de Victor Hugo qui a inspiré le nom de la Maison d’hôtes ? Le musée consacré à l’écrivain et poète se situe à deux pas. Recueil d’œuvres et de souvenirs de famille, dans la maison de famille de son gendre Auguste Vacquerie, le lieu retrace la vie de l’écrivain poète, avec en filigrane un hommage à sa fille Léopoldine, protagoniste posthume de « Demain dès l’aube ». Le poème entré dans la mémoire collective, prend tout son sens dans les lieux marqués par sa disparition. ▪▪


Se la couler douce : De la coursive extérieure de bois sculpté, les hôtes sont les spectateurs des scènes de la vie du fleuve.

petit dejeuner La Maison Plume
Grasse matinée : Ici on ne lésine pas sur le petit déjeuner. Sur la grande table de bois brut faisant face au fleuve, Jeanne et Simon mettent en scène un généreux melting pot de produits 100% locaux pour commencer la journée en beauté. À travers le triptyque de fenêtres ouvertes sur la Seine, on profite pleinement de la vue.

chambre parisienne La Maison Plume

The place to bed : La chambre « la parisienne » teintée d’un jeu de clair-obscur, mixe du mobilier vintage de diverses influences.


toile peintre Olivier Desvaux Maison Plume

Tisser sa toile : D’un côté, les toiles d’Olivier Desvaux, peintre normand qui habite au coin de la rue, que Simon affectionne particulièrement. De l’autre, une décoration étoffée de linge de maison signé La Cerise sur le Gâteau, marque pour laquelle Jeanne a travaillé. En résulte un intérieur, à leur image, empreint d’authenticité.

La Maison Plûme 1, rue Ernest Binet, 76 490 Rives sur Seine www.lamaisonplume.com